Emotions marrakchies

Marrakech est une ville que l’on a presque l’impression de connaitre même sans  y être allé, et pourtant, que de découvertes à moins de 3 heures d’avion! Je n’ai nullement la prétention de me substituer aux guides touristiques (j’avais moi même « le routard » et « un grand week end à » en poches), je n’ai que l’envie de vous livrer quelques émotions et conseils liés à ma propre découverte. Tout d’abord, le lieu d’hébergement: la Médina, sans nulle doute, est l’endroit le plus intéressant, le plus typique (même si je n’aime pas ce mot!), celui qui vous permettra de vivre au cœur de l’effervescence de la ville. J’avais choisi le riad Kechmara, délicieuse maison d’hôtes idéalement située au coeur de la médina, proche de la fameuse place Jemaa El Fna. Un vrai bonheur que ce riad, merci à Fati et à son équipe, leur gentillesse, leurs conseils, leur générosité ont participé grandement à la réussite de ce séjour. Imaginez: vous arrivez dans une ruelle, la porte s’ouvre, et l’enchantement commence, le patio avec ses sièges colorés et sa petite piscine, la chambre douillette et sa salle de bain en tadelakt, et la terrasse pour les petits déjeuners entourés de bougainvilliers et de palmiers ou pour une pause dans ce havre de paix au cours de la journée… Le bonheur!

Au passage, voici la recette du tadelakt livrée par un artisan marocain: 2/4 de chaux, 1/4 de ciment blanc, et 1/4 de poudre de marbre blanc. Ensuite, si vous le souhaitez, vous pouvez colorer l’ensemble grâce à des pigments. Au delà de l’aspect esthétique, je voudrais juste mettre l’accent sur un détail qui n’en est pas un: le tadelakt est une sorte d’enduit qui  protège votre mur, il est parfaitement adapté aux salles de bain, et imaginez … pas de joint à nettoyer pour lutter contre les traces de moisissures!

L’animal roi des derbs et des souks est le chat, l’élégant félin étant partout en grand nombre … malheureusement pas toujours en excellent état, la loi de la rue n’étant pas toujours tendre. Bien sûr, l’autre animal roi de la ville est l’âne, car il s’agit là d’un moyen de locomotion encore très largement utilisé. Ma plus grande surprise en marchant au travers de la médina fut de découvrir qu’elle n’était pas piétonne et que la circulation des mobylettes, scooters, vélos, et charrettes est impressionnante! Je l’avoue, elle est même assez gênante parfois, car il faut toujours être sur le qui-vive pour éviter de se faire écraser par tous types de véhicules, d’autant que les marocains marchent  droit, ils ne s’écartent pas donc pas facile de marcher côte à côte ou  main dans la main dans ces conditions là!

La médina est un endroit bruyant où l’effervescence règne toujours mais où paradoxalement il fait bon se promener sans but précis pour découvrir de nouvelles choses, de nouvelles atmosphères, de nouvelles odeurs. Si vous logez dans un riad, écoutez les conseils de vos hôtes. Fati nous a indiqué les hauts lieux à découvrir prioritairement sur un court séjour, et surtout nous a conseillé de nous « perdre » dans la médina, et elle a raison, se promener dans les derbs sans but précis est une sensation de liberté très agréable. Bien sûr, ce qui l’est moins, ce sont les très nombreuses sollicitations des commerçants qui veulent absolument vous faire entrer dans leur boutique pour vous vendre …. tout et n’importe quoi! Personnellement, j’ai toujours refusé avec un sourire, et ne suis entrée que dans les échoppes où le commerçant n’a pas essayé de m’attirer par tout moyen. Un très agréable moment dans la boutique d’épices d’Abdellatif L’AADAM (Kissariat El jadida N°12-13 quartier Salam), où, notamment, il nous a expliqué le ras el hanout qui permet notamment de cuisiner le tajine de poulet au citron, ce mélange varie d’une boutique à une autre puisque cela signifie  en gros »la tête de l’épicier », donc chacun a sa propre recette (35 épices pour notre très sympathique épicier!…. imaginez les parfums subtils, une merveille!)

Côté achats, le choix est vaste, mais avant de craquer, réfléchissez: l’objet vous sera-t’il utile, sera-t’il esthétique une fois sorti de son contexte? Vous pouvez trouver des boutiques à prix fixes et affichés (rares cependant) et vous pouvez également faire un tour au complexe artisanal sur l’avenue Mohamed V, pas de marchandage, des prix fixes qui peuvent vous aider avant d’aller marchander ardemment dans les souks. Personnellement, j’ai un faible pour la passementerie, les lanternes et les bougies.

A visiter, le palais Bahia, El Badi, le musé, l’ancienne école coranique. Sans oublier les jardins de Majorelle bien sûr, avec le bleu du même nom.

Pour manger, le choix est vaste, et surtout sachez que la vie à Marrakech n’est vraiment pas chère. Un conseil: imprégnez vous de l’ambiance de la place mais ne succombez pas à la tentation d’y manger, les conditions d’hygiène sont assez inexistantes, donc …. à vos risques et périls. Attention aussi aux tatouages aux hennés, vous risquez une réaction allergique très embêtante.

Je vous conseillerais personnellement trois adresses: Toubkal, au bord de la place, un restaurant local très correct (pastilla au poulet 25 dirams par exemple, soit environ 2 euros), La terrasse des Epices , lieu magique alliant décoration soignée et moderne à une cuisine très agréable, vraiment un endroit à ne pas oublier pendant votre séjour. Pour finir, la pâtisserie des Princes: tout près de la place, accordez vous une pause « thé-gâteaux » (et le dernier jour, n’oubliez pas d’y faire un tour pour rapporter de succulentes douceurs marocaines en souvenir). Je conserverai personnellement un tendre souvenir pour le tajine de bœuf aux fonds d’artichauts et petits pois et le tajine de poulet aux figues dégusté au riad.

De retour en France, mon ciel est moins bleu … petite nostalgie. Vite, une corne de gazelle pour me remonter le moral! En tête de merveilleux souvenirs, mais aussi des contacts et des idées pour des décos bien sûr!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s